16. février 2018 · Commentaires fermés sur Réforme de la taxe d’habitation · Catégories: Non classé

Cette réforme nous, mes collègues Sénateurs Les Républicains et moi-même, est apparue très précipitée, posant notamment le problème de la rupture du lien civique entre la commune et ses habitants, ainsi qu’une rupture d’égalité devant les charges publiques : si la taxe d’habitation est injuste, alors elle l’est aussi pour les 20 % de ménages qui continueront de la payer. Après réforme, dans plus de 70 % des communes, la proportion de contribuables n’acquittant aucune taxe d’habitation sera supérieure à 90 %. Ainsi, sur 36 272 communes, 7 800 compteront moins de dix contribuables, 3 200 moins de cinq et 194 un seul contribuable, qui devra financer seul les services publics de la commune bénéficiant à tous : la crèche, l’école, la bibliothèque, les équipements sportifs, la voirie communale.
Si le Conseil constitutionnel, que les sénateurs LR avaient saisi sur les griefs de la rupture d’égalité mais aussi de l’atteinte à la libre administration des collectivités territoriales, a jugé que la réforme était constitutionnelle, il a cependant affirmé rester vigilant sur les deux points.
Il s’est notamment laissé la possibilité « de réexaminer ces questions en fonction notamment de la façon dont sera traitée la situation des contribuables restant assujettis à la taxe d’habitation dans le cadre d’une réforme annoncée de la fiscalité locale ».
Il a par ailleurs affirmé que si « la part des ressources propres dans l’ensemble des ressources des communes devenait inférieure au seuil minimal déterminé par l’article L.O. 1114-3 du code général des collectivités territoriales [60,8 % pour les communes et intercommunalités], il appartiendrait à la loi de finances pour la deuxième année suivant celle de ce constat d’arrêter les mesures appropriées pour rétablir le degré d’autonomie financière des communes au niveau imposé par le législateur organique. »
Pour la majorité sénatoriale, il nous était apparu opportun de reporter cette mesure afin de travailler à une vraie réforme de la fiscalité locale, plus juste et qui préservera les ressources des collectivités territoriales, le pouvoir de taux, le dynamisme lié à la démographie mais également le lien direct entre l’habitant et sa commune.
C’est dans cet esprit que nous souhaitons défendre les communes. Deux groupes de travail ont ainsi été formés sur ce sujet, l’un au sein du groupe LR au Sénat, l’autre, transpartisan, au sein de la commission des finances du Sénat. Ils entendent apporter une contribution déterminante à la réforme à venir.

15. décembre 2017 · Commentaires fermés sur Second projet de loi de finances rectificative pour 2017 · Catégories: Non classé

14. mai 2017 · Commentaires fermés sur Les jours d’après… · Catégories: Non classé

25. avril 2017 · Commentaires fermés sur Dimanche 7 mai, écartons l’impasse du FN! · Catégories: Non classé

Elu de la Meuse, je constate que notre Département a voté à l’image des territoires ruraux du Grand Est, en plaçant le FN largement en tête, en portant au 2ème rang loin derrière, M. Macron, et en reléguant François Fillon à la 3ème place. Chaque commune a naturellement sa particularité, mais je dois constater que le point de vue que j’ai défendu est bien minoritaire ; en dépit du travail effectué et des résultats obtenus, localement, le vote est parfaitement national. C’est une leçon de modestie pour l’homme politique attaché à la Meuse que je suis.

A la veille du 2ème tour et pour des raisons nationales sérieuses, je souhaite l’échec de Madame le Pen, qui détruirait la plus belle construction engagée depuis 1957, la Construction européenne, et dont toutes les orientations économiques aboutiraient à la ruine du pays. Comme la plupart d’entre nous, de M. Macron je ne sais pas grand-chose. J’aimerais que, Président, il puisse réconcilier les Français entre eux, sans développer l’esprit communautaire contre l’esprit citoyen et qu’il puisse également les réconcilier avec leur avenir, en adoptant contre les années Hollande les solutions qui marchent, et qu’il puisse enfin et aussi les réconcilier avec leur passé, bien commun qui ne mérite pas les condamnations entendues dans la campagne concernant notre histoire nationale.

C’est une décision prise sans joie mais sans ambiguïté. Au lendemain du 7 mai, nous devrons tous ensemble définir une nouvelle stratégie, pour la droite et le centre, dont notre pays a besoin.

22. mars 2017 · Commentaires fermés sur MACRON – Saison 1 – épisode 4 – Le service militaire · Catégories: Non classé
Crédit Dessin TREIZ'HEBDO

Crédit Dessin TREIZ’HEBDO

Au Panthéon des idées glorieuses et immortelles, le candidat Macron vient d’apporter une contribution décisive dans le cadre de son projet présidentiel, en proposant un service militaire universel pour toute une classe d’âge, soit 600 à 750 000 garçons et filles d’une durée d’un mois.

Plus »

20. mars 2017 · Commentaires fermés sur Macron et la Taxe d’habitation – N°2 · Catégories: Non classé

Comme tant d’autres, le candidat Macron aimerait toucher au but sans se mouiller les cheveux, traverser l’averse sans prendre la pluie, et dans son cas particulier, pratiquer le grand écart des analyses et des solutions sans craindre les élongations qui paralysent les sportifs et qui ruinent leurs efforts.

Il en est ainsi de sa décision, de supprimer la taxe d’habitation pour 80% des contribuables. Sympathique cadeau de 10 milliards d’euros pour des millions de contribuables.

Plus »

08. mars 2017 · Commentaires fermés sur Macron : le roi du Bonneteau – 1er épisode – Saison 1 · Catégories: Non classé

Le réformisme affiché de M. Macron masque en réalité un conformisme socialiste qui ne peut que décourager les Français et les priver de l’espérance du succès. En termes « ripolinés » ce sont les politiques d’assistanat et de prélèvement qui réapparaissent en force. Je prends l’exemple de l’indemnisation du chômage selon Macron. Opération socialiste Assistanat parfait en trois temps :

Plus »

16. février 2017 · Commentaires fermés sur Pour la France · Catégories: Non classé

Hier dans mon communiqué, je suis passé à côté de l’essentiel. Parce que j’aime la France,  j’ai défendu les générations qui l’ont construite avec leurs peines, leurs efforts, leurs joies, mais aussi leurs erreurs : un examen bienveillant mais lucide que tout patriote doit à son pays. Cette attitude, Macron la refuse.
Mais le pire du propos de Macron concerne l’avenir de notre communauté : si la colonisation est un crime contre l’humanité, comment alors espérer que les divers héritiers de notre histoire puissent pacifiquement se comprendre et se respecter à l’avenir, sur ce territoire national bien mélangé qu’est aujourd’hui notre pays. Un Français issu de la décolonisation devra désormais, et grâce à Macron, considérer son concitoyen « gaulois » comme un fils, un petit-fils bref un descendant de tortionnaire. Voilà la haine en héritage qui menace désormais notre Pays ! Qui peut dire merci à ce candidat, qui récusait l’existence d’une culture française hier et qui pose des fondations de multiples haines à venir non seulement des communautés mais des haines inventées et entretenues ! Curieuse démarche citoyenne sans doute ! Et pour l’Europe, bonjour les dégâts quand l’Italie sera condamnée pour l’Empire romain, quand les Français condamneront l’Allemagne au nom du Traité de Francfort et les Allemands condamneront la France au nom de l’invasion du Palatinat.

Plus »

14. février 2017 · Commentaires fermés sur Opération psychologique de grande ampleur contre la démocratie · Catégories: Non classé

TRIBUNE FIGARO VOX  de Bruno DARY.

Crédit Photo Figaro Vox

Crédit Photo Figaro Vox

En laissant à votre appréciation…..

« Le vocabulaire militaire, par son caractère avant tout pragmatique, est souvent emprunté aussi bien par les opérateurs économiques, que par le monde politique : on fait campagne ; on adopte, selon le cas, une position offensive ou défensive ; on attaque une idée ou l’on défend un programme ; etc… Mais dans la course aux Présidentielles, la campagne actuelle conduite contre la personnalité du candidat des Républicains, François Fillon, ne s’arrête pas à la seule sémantique ; elle va bien plus loin, avec une opération psychologique de grande ampleur, une PsyOps pour les spécialistes. Dans le langage commun, on parlerait plutôt d’une opération d’intoxication ; dans le langage militaire, plus feutré, on parle plutôt d’opération de déception, car, dans les concepts comme dans la pratique, l’intoxication ne constitue qu’un volet de la déception.

Plus »

13. février 2017 · Commentaires fermés sur Tous les jours de la semaine à Paris, sont aussi des jours pour la Meuse.  · Catégories: Non classé

La France est ainsi faite que bien des décisions se prennent et surtout se préparent à Paris. J’en ai vécu la démonstration cette semaine-même où le mardi, l’homme en charge, pour le compte d’Aperam, de l’avenir du site d’Ancerville me confirme l’accord du groupe Matures pour reprendre l’usine aux conditions souhaitées, le maintien de l’emploi et le développement des investissements. Tout avait commencé dans une salle du Sénat où j’avais pu expliquer au groupe propriétaire qu’un repreneur en Meuse bénéficierait des aides si particulières que nous permet d’obtenir le projet Cigéo.

Plus »