22 octobre, 2021

Réaction de M. Gérard LONGUET à la suite de l’annulation du contrat de vente de sous-marins avec l’Australie

Gérard LONGUET au Sénat
© Permanence Parlementaire

« La rupture du contrat qui liait la France et l’Australie a un seul mérite : nous ouvrir les yeux sur le nouvel ordre international où règne la règle du chacun pour soi et les États-Unis d’abord…pour leur intérêt.

Vendre des sous-marins nucléaires est un péril absolu pour la paix dans le monde et un précédent que la Russie et la Chine ne manqueront pas d’exploiter.

Équiper l’Australie de SNA est une façon de désigner le prochain lieu d’un éventuel conflit mondial entre les États-Unis et la Chine.

L’alliance atlantique est une aimable plaisanterie, ce que devraient méditer les européens qui croient encore pouvoir se passer d’une défense européenne.

Je demande au Président Macron, à la veille de la Présidence Française de l’Union Européenne au 01/01/22, de prendre position et de demander une réunion du Conseil Européen immédiate. »

Gérard LONGUET, Ancien Ministre de la Défense

X