17 octobre, 2021

Une valse à mille temps….

Désormais sans majorité dans le pays le Président choisit de mettre au défi ses derniers partenaires, les verts, l’extrême gauche, les Aubrystes : ils devront censurer ou se taire. Un pouvoir sans assise et donc un Président seul pour une politique sans contour. L’heure de la dissolution est désormais inéluctable, c’est une affaire de calendrier.

X