09. juillet 2021 · Commentaires fermés sur « J’ai toujours soutenu, dans mon département, les éoliennes lorsqu’elles étaient acceptés par l’opinion. » · Catégories: Actu, En séance à Paris

J’assistais, hier soir, à la séance nocturne du Sénat lors de laquelle nous débâtions sur Projet de loi Différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification.

J’y ai soutenu l’amendement déposé par mon collègue, le Sénateur de la Sarthe Louis-Jean de NICOLAY. Celui-ci propose de permettre aux régions, mieux placées que l’État pour comprendre la situation de leurs habitants, d’augmenter ou de redéfinir la distance minimale entre les éoliennes terrestres et les habitations.

« J’ai toujours soutenu, dans mon département, les éoliennes lorsqu’elles étaient acceptés par l’opinion et j’appartiens à la Région Grand Est qui a une vision globale de l’énergie qui joue à la fois le nucléaire mais qui joue également le renouvelable issu de la biomasse ou le renouvelable issu de l’éolien. »

24. juin 2021 · Commentaires fermés sur Loi de programmation militaire du Gouvernement · Catégories: Actu, En séance à Paris

« Quand on aime la France, on aime l’armée et on lui donne les moyens ! »

J’intervenais ainsi, mercredi 23 juin 2021, dans l’hémicycle du Sénat, au nom de mon groupe parlementaire les Républicains, dans le cadre du débat de la loi de programmation militaire du Gouvernement.

22. juin 2021 · Commentaires fermés sur Rapport d’information au nom de la commission des finances du Sénat sur l’attractivité du métier d’enseignant en mathématiques · Catégories: Actu, En séance à Paris

En tant que Rapporteur spécial au Sénat de la Mission « Enseignement Scolaire », j’ai présenté un rapport auprès de la Commission des Finances mercredi 16 juin.Ce rapport met en évidence la perte d’attractivité du métier d’enseignant en mathématiques en France. En effet, cette vocation semble en réelle perte de vitesse sur le territoire national.

En cause ? Des salaires trop faibles (comparés au secteur privé et à ceux des enseignants des autres pays européens) et des méthodes d’enseignement qui peinent à se moderniser.

Les conséquences de ce phénomène sont une baisse du niveau des enseignants et des élèves dans les derniers classements européens.Les recommandations proposées dans ce rapport sont une revalorisation des salaires des enseignants, une formation continue plus effective et la promotion des études de mathématiques.

Retrouvez mon rapport et mes recommandations en cliquant ici.

————

02. juin 2021 · Commentaires fermés sur « Monsieur le Premier Ministre, pourquoi voulez-vous détruire la fonction de préfet ? » · Catégories: Actu, En séance à Paris

Lors des traditionnelles Questions au Gouvernement, au Sénat, je viens d’interroger le Premier Ministre Jean Castex sur la réforme de la Haute fonction publique et le rôle des Préfets : « Votre initiative est destructrice d’un des piliers de la République sur le terrain. On ne gère pas l’ordre public comme un exposé de sciences politiques. »

Questions au Gouvernement du 02/06/2021 au Sénat
13. avril 2021 · Commentaires fermés sur Le Sénat remanie le Projet de loi visant à renforcer les principes de la République · Catégories: Actu, En séance à Paris
« En direct du Sénat… »
Comme vous le savez, le Sénat a voté une version très remaniée du projet de loi visant à renforcer les principes de la République. Vous trouverez ci-dessous un explicatif détaillé de ces modifications qui provient de mon groupe parlementaire au Sénat, Les Républicains. 


Le Sénat vient de voter un projet de loi visant à renforcer les principes de la République largement remanié.

Gérald Darmanin avait lui-même regretté le manque d’ambition du texte. « J’aurais moi aussi aimé que le projet de loi soit plus ambitieux. L’urbanisme, la politique de peuplement, l’éducation, l’immigration et l’intégration jouent un rôle considérable. » déclarait-il le 22 mars dernier dans le journal L’Opinion.

Le Sénat s’est donc attaché à lui donner l’ambition qu’Emmanuel Macron et ses ministres n’affichent trop souvent que dans les mots.

Même si les sénateurs ont été contraints par le périmètre restrictif donné par le Gouvernement à la loi – puisque ce dernier a refusé d’inclure dans son texte les questions d’immigration et d’assimilation qui sont pourtant au cœur de la lutte contre le séparatisme – la majorité sénatoriale a renforcé certaines mesures présentées par le Gouvernement et votées par l’Assemblée Nationale et complété le texte afin de le munir de dispositifs utiles et efficaces pour lutter contre l’islamisme.

Les sénateurs ont ainsi, entre autre, voté l’interdiction du port du voile pour les petites filles ou pour les accompagnatrices scolaires et pour l’interdiction du burkini dans les piscines. Ils ont aussi imposé la neutralité religieuse lors des compétitions sportives nationales et empêché la présentation de listes communautaires lors des élections ou pour les associations étudiantes à l’université.

Le Sénat a également interdit les prières dans les couloirs des universités et permis la dissolution d’associations qui conditionnent la participation d’une personne à une réunion en raison de sa couleur de peau ou de son origine. D’autre part, le Sénat a pris garde de ne pas pénaliser les parents qui décident d’instruire leurs enfants en familles en garantissant la liberté d’enseigner tout en renforçant les contrôles. Les sénateurs ont par ailleurs voté la suspension, dans un cadre bien établi, des allocations familiales pour lutter contre l’absentéisme scolaire.

La lutte contre le séparatisme islamiste ne peut se payer de mots. La balle est aujourd’hui dans le camp du Gouvernement.

Ce texte sera un révélateur : soit Gérald Darmanin reprendra les dispositifs votés par le Sénat et dotera notre pays d’un texte utile pour combattre le séparatisme, soit ce texte restera très insuffisant pour lutter contre le radicalisme islamiste.  
15. décembre 2020 · Commentaires fermés sur PROJET DE LOI DE FINANCES · Catégories: Actu, En séance à Paris

Le Sénat examine actuellement le projet de loi de finances pour 2021.

16. octobre 2020 · Commentaires fermés sur Les travaux du Sénat (session 2019-2020) en chiffres et en images · Catégories: Actu, En séance à Paris
02. octobre 2020 · Commentaires fermés sur Gérard LARCHER réélu Président du Sénat ! · Catégories: Actu, En séance à Paris
Gérard LONGUET lors du vote pour la Présidence du Sénat, le 01 octobre 2020.

Les grands électeurs ont confirmé le message mesuré et responsable d’une majorité sénatoriale qui, par son travail au sein des Assemblées, répond, avec réalisme et bon sens, aux inquiétudes de nos compatriotes.

La très large élection de Gérard LARCHER, à la Présidence du Sénat, démontre clairement qu’une attitude de droite modérée ouverte et tolérante peut rassembler au-delà des simples partisans. C’est une leçon dont devrait s’inspirer tous ceux qui brident des responsabilités nationales.

21. octobre 2019 · Commentaires fermés sur Commission d’Enquête sur la Souveraineté Numérique · Catégories: Actu, En séance à Paris

La Commission d’Enquête du Sénat sur la Souveraineté Numérique, dont je suis le rapporteur, a rendu publiques ses conclusions le 3 octobre dernier.

Cette commission a effectué 39 auditions plénières, dont 8 tables rondes et 5 à huis clos, ce qui représente près de 70 heures d’auditions (5 membres du Gouvernement, des scientifiques, des hauts fonctionnaires, des membres d’autorités de régulation et des représentants de grandes entreprises du numérique).

Pour connaître le processus de travail, les constats, ou encore les recommandations de la commission d’enquête, vous pouvez lire l’infographie jointe à cet article ou la télécharger ici en version PDF.

Pour télécharger le rapport complet, rendez-vous sur ce lien.

21. juin 2019 · Commentaires fermés sur La commission d’enquête sur la souveraineté numérique du Sénat · Catégories: Actu, En séance à Paris

Créée par le Sénat en avril 2019, la commission d’enquête sur la souveraineté numérique a pour but d’identifier les champs d’action en matière de souveraineté nationale dans le domaine numérique.

Dans un univers virtuel de plus en plus complexe, la commission d’enquête vise à savoir si « l’autorité des États, dont la République française, s’exerce dans ce monde ».

Explications en vidéo avec Franck Montaugé, le président de la commission d’enquête et Gérard Longuet, le rapporteur.